Le vagabond – texte d’apprenant

Ce texte a été écrit en travail à la maison, inspiré par le poème « La grasse matinée » de Jacques Prévert

Le vagabond

Il n’y a pas très longtemps, il y avait un vagabond. Comme le nom « vagabond » le suggère, il n’avait pas de domicile. Son nom ? On ne le sait pas. Cet homme s’endormait dans des cabines téléphoniques, des supermarchés abandonnés, ou juste quelque part à l’intérieur. Il mangeait n’importe quel morceau de nourriture qu’ il pouvait trouver, s’il n’était pas pourri.

Pour mettre sa vie en perspective, je vais raconter l’histoire du jour qui a changé sa vie. Le jour avait commencé normalement, le vagabond s’était levé à environ cinq heures du matin et il avait faim. Très faim.

Alors il est parti pour trouver quelque chose pour vaincre cette faim, ses yeux cherchant sans arrêt. Comme un tigre, il a rodé dans les rues, cherchant de la nourriture. Finalement, après vingt minutes il a aperçu une poubelle avec un paquet de cacahuètes.

Il a marché rapidement vers ce miracle, ce cadeau, ce trésor. Mais le trésor n’a pas duré longtemps, l’homme affamé a mangé tout en dix secondes. En vérité il n’y avait que treize cacahuètes.

Après son très petit déjeuner, le vagabond est retourné à sa base ; c’était là où ses possessions étaient : un sac de couchage, des vêtements, sa monnaie (il y avait très peu de ça), et des objets au hasard.

A six heures et demie, il est parti pour l’avenue Foch, parce que c’était là où il mendiait. Ce jour-là, une dame est passée, et cette dame a eu pitié de cet homme. Elle lui a demandé s’il voulait un emploi dans son restaurant. Il a accepté avec reconnaissance.

Les jours suivants, le vagabond n’est plus allé à l’avenue Foch, mais il est plutôt allé au restaurant. Son emploi était de laver la vaisselle. Après une semaine, il pouvait acheter de la nourriture, et après un mois il a acheté de nouveaux vêtements. Au bout d’ un an il a commencé à louer un appartement. Après trois ans il s’est marié avec quelqu’un, et ils ont vécu ensemble pour le reste de leur vie.

Texte écrit par A., 11 ans.

Version corrigée.

Retrouvez les poèmes de Jacques Prévert dans le recueil « Paroles »

A propos Le français en direct

cours particuliers de français par internet / French private lessons with Skype
Cet article, publié dans productions d'apprenants, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s